DEPAYSAGE

Tanguy Le Gac échappe aux étiquettes et aux écoles : ce serait trop difficile de la contraindre à un classement, puisqu'elle n'écoute les paysages que pour les transcrire dans des lumières qu'elle s'est inventées, des bleus qui frôlent le noir, des bruns qui appellent la lumière, des harmonies si subtiles, si imprévues et si légères qu'on croit les avoir inventées quand on les découvre...

Roger BALAVOINE


se perdre ...